Comment produire la farine de complément à haute densité énergétique ?
Bien produire une farine de complément à haute densité énergétique

Comment produire la farine de complément à haute densité énergétique ?

La lutte contre la malnutrition infantile a vu la mise au point de plusieurs formules de farines pour enfants à base de céréales et de légumineuses dans les pays en voie de développement.

Plusieurs de ces pays ont une grande expérience dans la production à petite échelle d’aliments de complément utilisés dès l’âge de six mois et lors des sevrages des enfants.

Toutefois, les farines de complément vulgarisées comblent difficilement les besoins nutritionnels et énergétiques des enfants. Le composant principal de ces farines est l’amidon qui se gélifie (se prend en masse) lors du refroidissement en donnant des bouillies très épaisses auxquelles il faut ajouter de l’eau avant de la donner aux enfants.

Lire aussi : Des friandises locales a base de la poudre et du beurre de cacao

« Ces farines de complément, étant fabriquées avec des graines sèches, sont loin de satisfaire aux besoins nutritionnels et énergétiques (à cause de leur consistance et de leur taux faible en micronutriments essentiels) des enfants qui sont ainsi exposés à la malnutrition permanente », note une équipe de chercheurs en technologie alimentaire et nutrition de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA).

Composée de BOUKA Ekpetsi Chantal, PAKA Essodolom, HANVI Dédé, AGONSA A.S. Mireille, TOUKO Affo, l’équipe soutient que l’action des amylases contenues dans les graines germées est un moyen idéal d’augmenter la quantité de farine utilisée pour préparer les bouillies peu visqueuses, riches en protéine et énergie aux enfants.

« Les proportions farine/eau nécessaires dans la préparation des bouillies de consistance appropriées pour les enfants dépendent de la qualité des farines de complément utilisées. L’action des enzymes des graines germées permet de préparer des bouillies moins visqueuses riches en nutriments et en énergie dans l’intérêt des nourrissons et jeunes enfants », explique l’équipe de recherche.

Dans cette fiche technique, l’équipe donne plus de détails sur les ingrédients et le processus de fabrication des farines riches en enzymes avec des équipements ordinaires de cuisine pour palier à la difficulté liée aux enzymes de synthèse qui nécessitent des équipements de pointe très coûteux et inaccessibles aux ménages et aux unités de transformation agroalimentaire artisanales ou semi-artisanales.

Pour plus d’information s’adresser à got_chant@yahoo.fr