Niveau de fertilité des sols et les cultures recommandées par ITRA dans la préfecture de Haho
Etat de fertilité dans le Haho

Niveau de fertilité des sols et les cultures recommandées par ITRA dans la préfecture de Haho

Logée dans la partie sud de la région des plateaux, la préfecture de Haho est composée de huit cantons à savoir Notsè ; Wahala ; Ayito ; Assrama ; Kpédomé ; Dalia ; Atsavé ; Djéméni. Les sols de cette partie du Togo sont majoritairement ferrugineux tropicaux et ferralitiques. On y enregistre en moyenne 1400 mm d’eau de pluie chaque année.

D’après les données du projet de l’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo piloté par l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA),  85 % des sols du Haho sont moyennement riches en matière organique (MO), 98 % très pauvres en phosphore (P) et 60 % pauvres en potassium (K).

Notons que le projet de l’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo fait partie des projets qui tiennent à cœur au gouvernement et ses partenaires dont la Fondation OCP, la FAO pour améliorer les conditions de vie des entrepreneurs agricoles.

Lire aussi : Voici comment passer de 35 tonnes à 60 tonnes d’ananas par hectare dans la préfecture de Yoto

Selon l’équipe en charge du projet, les cultures qui permettraient de mieux rentabiliser les activités agricoles dans le milieu sont le Maïs, le Soja, le Riz, le Niébé, le Manioc, le Coton, l’Igname, l’Ananas.

Pour espérer récolter par exemple 25 tonnes de manioc à l’hectare conte 8 actuellement, il est recommandé d’apporter 4 sacs de NPK 15 15 15; 1,7 sac de KCl ; 2,5 sacs d’urée en plus d’1 à 2 tonnes de matière organique par hectare tous les ans ou 3 à 5 tonnes tous les deux (02) ans voire 7 tonnes tous les trois (03) ans.

Les autres recommandations sont téléchargeables ici.