Nouvelle vague de formation sur les Paquets d’Intrants Agricoles et la plateforme FeSeRWAM
Outillés pour mieux servir le monde agricole

Nouvelle vague de formation sur les Paquets d’Intrants Agricoles et la plateforme FeSeRWAM

Alors que les développeurs de l’IFDC et du CORAF sont à pieds d’œuvre pour mettre en ligne la version application de la plateforme FeSeRWAM, l’ITRA et l’ICAT continuent d’outiller sur le terrain, les CTGEA, les CAG et des animateurs endogènes d’ONG sur l’utilisation de cet outil de conseil agricole pour un accompagnement plus efficace des producteurs avec des paquets d’intrants agricoles (PIAs).

La nouvelle série de formation a couvert les régions des Plateaux-est, Plateaux-ouest et Maritime du 5 au 8 mars. Elle a enregistré 90 participants dont les conseillers techniques en gestion d’exploitation agricole (CTGEA), des chefs d’agence (CAG) ICAT et des animateurs endogènes d’ONG.

Les modules abordés sont l’introduction aux PIA et à la plateforme FeSeRWAM, démonstration de la plateforme FeSeRWAM, présentation de la stratégie de promotion et adoption des PIAs et du FeSeRWAM pour le Togo, formation sur le rapportage des plans de restitution auprès des agriculteurs, plaidoyer pour l’inclusion des jeunes et des femmes dans le programme de restitution chez les agriculteurs, plaidoyer sur la prise en compte des aspects environnements liés à l’utilisations des intrants chez les agriculteurs.

« Généralement, pour acquérir les connaissances, nous faisons de la documentation physique et parfois même nous sommes obligés d’aller vers nos supérieurs hiérarchiques. Mais grâce à cet outil électronique et avec nos portables à la main, nous avons des informations appropriées, adéquates. C’est vraiment très pratique pour pouvoir aider le producteur à avoir de meilleurs rendements », salue BAKOUNDI Ayékinam Nadège, CTGEA canton d’Assahoun.

Version française du tutoriel utilisation de la plateforme FeSeRWAM

Les travaux de groupe et des exercices pratiques individuels dirigés par les formateurs (Dr AKATA et Dr GANYO de l’ITRA) ont permis aux participants de démontrer leur aptitude à naviguer dans la plateforme Feserwam pour générer des PIAs en fonction des besoins et réalités de chaque producteur.

« Je peux vous assurer sans fausse modestie qu’on remarque quand même une appropriation de l’outil par les agents de vulgarisation », apprécie Josias TOVIHO de l’IFDC.

Sous la supervision de monsieur BAGUILIMA et des directeurs régionaux de l’ICAT, il a été défini dans chaque région, une feuille de route qui va permettre de répliquer l’information non seulement auprès des CTGEA non impliqués dans la formation mais également aux agriculteurs qui sont les bénéficiaires finaux. Des champs écoles paysans (CEA) sont prévus à cet effet.