Voici comment passer de 35 tonnes à 60 tonnes d’ananas par hectare dans la préfecture de Yoto
Nouvelles recommandations Yoto

Voici comment passer de 35 tonnes à 60 tonnes d’ananas par hectare dans la préfecture de Yoto

Avec les recommandations des doses de fumures actuellement vulgarisées, il est récolté dans la préfecture de Yoto en moyenne sur un hectare, 35 tonnes d’ananas. Suite à plusieurs expérimentations, les chercheurs de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) soutiennent qu’il est possible d’obtenir jusqu’à 60 tonnes d’ananas.

Pour cela, il va falloir suivre les nouvelles recommandations contenues dans cette fiche technique éditée grâce au projet de l’élaboration des cartes de fertilité des sols agricoles du Togo initié par l’Etat depuis 2017 avec l’appui techniques et financiers du PROjet de Développement des Agropoles du Togo (PRODAT), la Fondation OCP, l’agence Onusienne pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Lire aussi : Cultures recommandées en fonction de l’état de la fertilité des sols préfecture de Kpélé

L’analyse des échantillons de sols prélevés dans le cadre dudit projet révèle que la préfecture de Yoto est dominé par des sols ferralitiques, ferrugineux et hydromorphes à 45% pauvres en matière organique (MO), 80% très pauvres en phosphore (P) et 75% très pauvres en potassium (K).

Outre l’ananas, l’équipe en charge du projet assure que les entrepreneurs agricoles peuvent bien rentabiliser en privilégiant des cultures comme le maïs, le manioc, soja, le coton, le niébé avec la possibilité de récolter jusqu’à 4 tonnes de maïs (contre 1,5 actuellement) ; 1,6 tonnes de coton (contre 0,8 actuellement).